PHOBOS 3 - VICTOR DIXEN


  En fin d'année 2016, je vous parlais de mon amour pour la saga Phobos que je venais de découvrir. Le troisième tome étant sortit en novembre 2016. Attendre Noël s'est relevé être un supplice. Mais bon...Un grand merci à mon petit frère pour ce cadeau! Vous voulez savoir ce que j'en ai pensé ? Commençons dans ce cas.

Synopsis:


FIN DU PROGRAMME GENESIS DANS
1 MOIS...
1 JOUR...
1 HEURE...
ILS SONT PRÊTS A MENTIR POUR SAUVER LEUR PEAU
Ils sont les douze naufragés de Mars.
Ils sont aussi les complices d'un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.
ELLE EST PRÊTE A MOURIR POUR SAUVER LE MONDE
Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?
MÊME SI LE COMPTE À REBOURS EXPIRE, IL EST TROP TARD POUR RENONCER.

 
  Dans ce troisième tome, les choses vont vraiment se bousculer pour tout le monde. Aussi bien sur Terre que sur Mars. Le deuxième tome nous laissait sur une fin pour le moins...surprenante et déroutante. Ce qui donner forcément le haut à la bouche pour le troisième tome.

  Pour ma part, ce troisième tome a été plus que surprenant. C'est bien la première fois que je ne m'attendais pas à la fin. J'ai ce mauvais truc de deviner les fins, or pas cette fois. La plume de Victor Dixen a su me tenir en haleine jusqu'au bout. 

  Pour parler de l'histoire. J'ai quelques petits regrets. Dans ce tome, on se concentre plutôt sur Serena McBee, sur Terre. J'ai l'impression que nos petits Martiens sont mis un peu de côté. J'aurais préféré les voir davantage. Sûrement parce que je n'aime pas Serena. Il y a sûrement de ça. Qui pourrait aimer ce genre de personnage?
  Léonor a mis un temps fou à se réveiller. J'avais l'impression qu'elle n'est plus que l'ombre d'elle-même. Se laissant mener par les décisions de ses camarades. La cause aux évènements du tome 2..?
Malgré tout, les passages sur Mars sont toujours rempli de surprises et de révélations.

  Je trouve fascinant la façons dont Victor Dixen met en scène l'avenir, tout en pointant des soucis de la société actuelle. Conquête spatiale, appropriation des territoires, manipulations gouvernementales, nouvelles technologies. Il ne faut pas se leurrer. Demain sera la conséquence d'aujourd'hui. La saga Phobos nous sert de rappel.

  Durant cette lecture, je suis passée par toutes les émotions. Colère, tristesse, désarroi, joie. Je suis passé par toutes les couleurs. Entre les "disparitions", les rebondissements, les découvertes, et j'en passe, ce tome nous tiens en haleine tout du long. Avec une seule question à la bouche: Comment cela va-t-il se terminer?


  Ce tome était censé donner le clap de fin de cette saga. Mais Victor Dixen a annoncé qu'il y aurait bien un 5ème tome pour Phobos. Un après. Alors j'ai hâte de découvrir ça! En attendant, je me lancerais bien dans sa saga Animale.

Une lecture interstellaire, à ne surtout pas rater!

2 commentaires