CALENDAR GIRL AVRIL - AUDREY CARLAN


  C'est un rendez-vous désormais mensuel, ma chronique sur Calendar Girl. Je vous les publie avec un mois de "retard" pour laisser au lecteur le plaisir de le lire sans spoil. J'avoue que je maudis les réseaux sociaux en début de mois si je n'ai pas encore lu le livre. On s'attaque cette fois-ci au tome du mois d'Avril.

Résumé:

Le premier contact avec Mason Murphy est assez rude ! Le joueur phare de l’équipe des Red Sox est un véritable goujat. Mais il ne connaît pas encore le caractère bien trempé de Mia qui va rapidement le faire changer d’attitude.

Un mois entourée des joueurs de son équipe de base-ball favorite, Mia est aux anges. Pourtant, son bonheur va être entaché d’une mauvaise nouvelle. Pourra t-elle surmonter cette déception ?


 Le mois de janvier m'enchantait, le tome de février me faisait réflchir, celui de mars était génial, et avril dans tout ça? 
  
  Cette fois Mia doit encore servir de fausse petite-amie pour l'image de son client. Mason, une star de base-ball et accessoirement un goujat. J'ai beaucoup aimé le fait qu'elle ne se fasse pas faire et que son caractère ressorte de nouveau. Enfin si Rachel n'était pas là, je pense qu'elle n'aurait pas résisté. Comme quoi, elle a des principes notre Mia.
  Mia va jouer les cupidons pour ouvrir les yeux à Mason et Rachel. Une situation plutôt mignonne et pas toujours facile..

  Outre les histoires d'alibi, on a toujours un fond sur Wes. J'adore. Ce passage est un peu triste pour Mia. Mais je pense que c'est le juste retour. Pourquoi l'un profiterait et pas l'autre? On ne peut pas demander à quelqu'un de nous attendre un an et encore moins d'abstinance si l'autre profite.

  Mais en plus de ce fil blanc, on a un second sujet de fond très important pour les femmes. Le cancer du sein. Ce tome montre bien que lorsque quelque chose nous touche, on peut faire des pieds et des mains pour aider les autres. Avoir une influence n'est pas toujours négatif si on l'utilise de la bonne manière. 

  J'accorche de plus en plus à cette saga. Si on y prête attention, on apprend toujours une leçon à chaque lecture. Mai, me voilà!


0 commentaires