GRIS PRESAGES - ANNE BISHOP


J'ai commencé la saga Meg Corbyn cette année sur les conseils d'une autre blogueuse. Un choix que je ne regrette pas. Je vous parle aujourd'hui du tome 3.


Résumé:
Les Autres ont libéré la Cassandra Sangue pour protéger les prophètes du sang avant de réaliser que cela aurait des conséquences irréversibles... Les voyants se retrouvent encore plus menacés qu'ils ne l'étaient et Simon Wolfgard, change-forme et chef des Autres n'a plus d'autre choix que d'en appeler une fois encore à l'aide de Meg Corbyn malgré le danger qu'elle va encourir. Les ombres s'accumulent et les folies d'une faction de fanatique risquent d'apporter la guerre jusqu'aux portes de Simon et Meg !

  Ce tome 3 reste dans la lignée des deux précédents. Ce tome repose sur les conséquences des choix humains. Meg devient encore plus femme et apprend tous les jours à avancer. Elle semble épanouie et tente de son mieux d'aider les autres Cassandra Sangue. 

  Étrangement, dans ce tome, je n'ai pas détesté les passages avec les humains. Etant donné que l'intrigue tourne autour des anti-Autres. On va découvrir que le mouvement prend de l'ampleur et qu'ils n'hésitent pas à faire de chantage aux autres humains. Ils tentent de monter toute la population contre les Autres.  Une montée d'extrémisme qui engraine les humains. Seulement, tout ne se passe pas toujours comme prévu.

  Simon et l'Enclos servent vraiment de tampon entre les humains et les Autres encore primitifs. Ce qui vient vraiment appuyer l'histoire de Thasia. Au début je ne voyais pas trop le côté sauvage et premier degré des Autres. Mais ici il se dessine de plus en plus. 

  La relation entre Meg et Simon commence a évolué tranquillement. Même si j'aimerais que les deux passent la seconde. J'ai l'impression d'être devant une série policière où les coéquipiers mettent 3 saisons à se rendre compte de leur attirance.   

  C'est vraiment un tome que j'ai apprécié. J'ai hâte de découvrir le quatrième tome.

0 commentaires