GLITCH - HEATHER ANASTASIU


  J'avais ce livre dans ma tablette depuis une éternité! La couverture m'a d'abord plus, puis la synopsis m'a donné envie. Seulement, aux vues des avis sur livraddict, j'étais un peu perplexe. Mais j'ai quand même tenté le coup.


Résumé:
L'amour est une arme.
Dans une société souterraine ou toute émotion a été technologiquement éradiquée, Zoe possède un don qu'elle doit à tout prix dissimuler si elle ne veut pas être pourchassée par la dictature en place. 
L'amour lui ouvrira-t-il les portes de sa prison ?

Il y a deux siècles de cela, l'humanité a payé au prix fort ses appétits démesurés lorsque le feu de mille armes nucléaires a littéralement rasé la surface de la planète. Sous terre, au sein de la Communauté, la souffrance et la guerre ne sont plus que de lointains souvenirs : des puces implantées dans le cerveau de ses membres ont permis d'éradiquer enfin toutes ces émotions qui ont bien failli mener les hommes à leur perte.
Lorsque la puce de Zoe, une adolescente technologiquement modifiée, commence à glitcher (bugger), des vagues de sentiments, de pensées personnelles et même une étrange sensation d'identité menacent de la submerger. Zoe le sait, toute anomalie doit être immédiatement signalée à ses Supérieurs et réparée, mais la jeune fille possède un noir secret qui la mènerait à une désactivation définitive si jamais elle se faisait attraper : ses glitches ont éveillé en elle d'incontrôlables pouvoirs télékinésiques...
Sa liberté nouvellement acquise va toutefois lui donner des ailes et, tandis que Zoe lutte pour apprivoiser ce talent dévastateur tout en restant cachée, elle va rencontrer d'autres jeunes Glitchers : Max le métamorphe et Adrien, qui a des visions du futur. Ensemble, ils vont devoir trouver un moyen de se libérer de l'omniprésente Communauté et de rejoindre la Résistance à la surface, sous peine d'être désactivés, voire pire...

Avis:
  Comme je le disais en en-tête, les avis pour cette trilogie ne sont pas glorieux. C'est très mitigé et j'ai compris pourquoi. Nous nous retrouvons dans un endroit un peu étrange et la lumière sur la situation actuelle met du temps à venir. Mais finalement, elle est plutôt bien bâti. On découvre des humains bridés par des systèmes informatiques neuronales. On retrouve la les parfait critères de la dystopie. 

  Zoe, une adolescente, commence à glitcher. Beugé. Elle commence à ressentir des émotions mais refuse de se dénoncer. Elle va ainsi rencontré Adrien, un résistant qui est comme elle. Il va alors l'aider à s'enfuir avant d'être lobotomisé. Seulement, elle est "alergique" à la surface et doit y retourné. Le tout sans que personne ne s'aperçoive de son pouvoir et de ses beug. Jusque là tout va bien. L'histoire est très bien construite. On a toutes les caractéristique de la dystopie. 

  Là où l'histoire est un peu bancal, c'est sur les sentiments. Ils n'y connaissent rien et apprenne tout en moins d'une fraction de seconde. Cela devrait prendre plus de temps. On a un horizon des sentiments humains, mais cela va un peu dans l'excessif à mon goût. C'est vraiment le petit truc gênant qui remet en cause l'histoire. Si bien que j'ai eu envie d'abandonner à un moment. Tout va trop vite, si bien que l'on se retrouve avec des moments de blancs peu constructif.

Je ne pense pas lire la suite tout de suite. Je ne vais pas dire jamais, mais pas pour le moment. 

2 commentaires

  1. Avec tous les avis négatifs que j'ai vu sur le net, j'avoue que je ne pense pas l'essayer. Ton avis rend l'univers attirante, mais le truc avec les sentiments m'énerverait beaucoup trop pour que je puisse apprécier la lecture. Dommage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Te connaissant, je ne pense pas que tu aimerais cette lecture ^^

      Supprimer