THE REVOLUTION OF IVY - AMY ENGEL.


  Après The Book Of Ivy, je vous propose mon avis sur le tome 2: The Revolution Of Ivy. A savoir que c'est le dernier..Et oui. J'avoue que j'aurais bien aimé qu'il y en ai au moins 4. Il y avait pas mal de chose a exploité dans cette saga. A l'image du tome 1, j'ai beaucoup apprécier ce tome 2. Mais je m'arrête la. Si vous voulez en savoir plus, il faut descendre plus bas!



Condamnée à l'exil pour ses crimes, Ivy se retrouve seule au-delà de la barrière qui protège les siens d'un monde hostile, dévasté par l'arme atomique des décennies plus tôt. Trahie par sa famille, abandonnée par Bishop, elle doit quitter Westfall et s'enfonce dans la nature sauvage et découvre qu'elle est habitée. Cette année, mon tour est venu. 


Mais la ville où elle est née se tord dans les convulsions d'un coup d'État, et le chaos ne tarde pas à régner. C'est un Bishop différent qui débarque dans le camp où Ivy s'est réfugiée, un Bishop qui a découvert, entretemps, plus d'une vérité. Il est temps pour la jeune fille de décider ce qu'elle compte faire : se venger ou... faire la révolution ? 



  Un tome 2 palpitant et plus en longueur. Finis le manigance, Ivy doit survir. Elle va donc rencontrer de nouveau personnage et en retrouver certain. A son déplaisir. Le début est palpitant, puis vient le moment des secrets. Ivy va apprendre à survir et à faire confiance. Seulement tout ce qu'elle a construit après son départ et mis à mal par l'arrivée de Bishop. Les nouvelles de Westfall ne sont pas réjouissante. Ivy va donc devoir prendre rapidement une décision, soutenue par ses nouveaux amis. La fin est intense mais un peu trop rapide à mon goût. 

  On découvre Ivy sous un autre jour. Combative, désireuse de vivre, apprenant à faire confiance, courageuse. Elle ne se laisse plus faire. C'est une jeune femme déterminé qui se dévoile. Elle brave les dangers sans réfléchir aux conséquences. Fini la fille qui suit les ordres de papa. Elle prend ses décisions et en assuments les conséquences.

  On met du temps a retrouvé Bishop. Pour ma part, si ce n'était pas écris dans le synopsis, j'aurais douté de son retour. J'ai beaucoup aimé le retrouver à vrai dire. On voit qu'il tient vraiment à Ivy. Mais je trouve que son caractère met un peu trop de temps à s'affirmer.

  C'est vraiment une histoire qui bouleverse les codes de ce genre de livre. C'est vraiment ce qui le différencie des autres. Tout n'est pas blanc ou noir chez les personnages de Amy Engel. Une mini saga à lire absolument!

0 commentaires