ANCESTRAL - CASSANDRA O'DONNELL


  Rebecca Kean, la pépite de la bit-lit française! J'essaie temps bien que mal de ralentir le rythme sur cette saga pour ne pas la finir, mais autant l'avouer: c'est compliqué!


Résumé:
Histoire de bien commencer la saison, le Mortefilis a décidé d’envahir la Nouvelle Angleterre. Ça tombe bien, avec la disparition de Raphael, repousser une armée de redoutables vampires était tout ce dont j’avais besoin ! Malgré mon inquiétude et une situation plus que critique, je me dois d’organiser la défense de notre territoire. Et croyez-moi, il va falloir la jouer serré !


  Le tome 3 se finissait sur un suspens considérable! De quoi nous donner envie de lire la suite rapidement. D'habitude, je déteste les "to be continued" dans la littérature puisqu'il faut généralement attendre un an avant de savoir la suite. Mais vu que j'ai commencé cette saga il y a pas, je n'ai pas eu à attendre et heureusement! 

  Ce quatrième tome commence sur une bataille assez bien faite. La plume est fluide, ce qui donne l'impression d'être devant un épisode de série. On ressent un besoin urgent de savoir ce qu'il va se passer et on croise les doigts pour que nos chouchous ne passent pas l'arme à gauche! J'ai adoré cette première partie de l'histoire!

  Finalement, on finit par faire un bon dans le temps. Pas énorme, mais j'aurais aimé que les évènements s'enchaînent. Rebecca essaie tant bien que mal de passer au dessus des évènements récents. Elle va pouvoir compter sur son travail pour occuper son esprit. 
  Encore une fois, elle se retrouve au coeur d'une enquête étrange. Des métamorphes morts qui ne sont plus des métamorphes? J'ai trouvé cela assez sympa. Après les potionneuses, les loups et les vampires, on se retrouve avec les métamorphes.

  L'enquête est assez intrigante tout du long sans qu'on ne devine vraiment les intentions du tueur. J'ai beaucoup aimé le suspens de cette enquête. Mais surtout le dénouement! On découvre un nouveau mythe de la saga qui est assez génial. 
  On en apprend également davantage sur Ali, le chef des métamorphes. Un personnage que j'avais du mal à encadrer au début, qui semblait tellement prétentieux et sur de lui.

  Côté famille, Rebecca n'est pas au bout de ses surprises! Les problèmes d'hommes ne sont jamais loin! J'aurais bien aimé un petit rapprochement entre Bruce et elle. Il est tellement intense et protecteur! Surtout que Raphael se conduit comme un salop égoïste. Mais ce n'est que mon avis!
  Par ailleurs, elle doit gérer sa fille qui semble n'en faire qu'à sa tête et qui s'avère être encore plus exceptionnel que prévue.

  Une lecture encore riche en découverte, en action, en suspens. Une saga qu'il ne faut louper sous aucun prétexte! 

0 commentaires