LE GRIMOIRE D'ARGENT - PATRICIA BRIGGS


  Toujours éprise de la saga Mercy Thompson, je vous retrouve pour le 5ème tome. On passe ainsi la première moitié de la saga. Pour ceux qui nous rejoignent, Mercy Thompson est l'un de mes gros coups de coeur de cette fin d'année. Mais sans plus tarder, la chronique!

Synopsis:
Mercy ne cracherait pas sur quelques jours de vacances. Après avoir passé les derniers mois à tenter d'échapper aux griffes de la Reine des Vampires, elle découvre que le grimoire des faes est tombé dans de très mauvaises mains : les secrets qu'il renferme sont sur le point d'êtres révélés. Ce qui n'est pas du goût de tout le monde. Non contente de devoir régler cette crise majeure, Mercy a des problèmes personnels : sa maison à brûlé, son ami Samuel file un très mauvais coton et on lui reproche les dimensions apparues au sein de la meute. Elle va devoir faire preuve de la plus grande diplomatie...pas facile quand on est sous pression!



  Un tome un peu différent des précédents. Cette fois ci, en plus de l'histoire de fond, on va se concentrer sur la relation de Mercy et Adam. A cause de certaines manipulations, le couple va être mis à l'épreuve de diverses façons. J'ai beaucoup aimé ce tome puisque l'on comprend encore plus les liens de la meute. Une version un peu différente des autres livres évoquant des métamoprhes, tels que PsiChangelling ou La Meute du Phénix. Ici les liens sont plus complexes.

  En outre, cette fois-ci, Mercy se retrouve une nouvelle fois aux prises avec les faes. Pourquoi? A cause d'un grimmoire qui lui a été prêté dans le tome précédent. Patricia Briggs va entretenir longuement le mystère autour de ce livre. Mais pour une bonne cause! 
  Samuel va passer la quasi totalité de ce tome sous sa forme lupine. Une chose que je regrette, mais je pense que ce personnage est voué a être mis à l'écart dans la suite de la saga. Toutefois ce mystère va permettre de comprendre un pan de la vie de Samuel il y a de ça plusieurs siècles, sous le règne des faes.

  Ce tome m'a parru un peu plus court que les autres. Pas en pages, mais avec la façon dont il est tourné. Outre les péripéties de Mercy, il y a un côté plus psychologique. Ce tome redonne de la fraicheur à la saga tout en augmentant ma curiosité pour la suite des évènements. Encore un tome haut en couleurs!


2 commentaires